historique claques contacts     liens
 

retour  

   

- COLLIMATEUR 01 -   

- numéro (pdf) -  

- page centrale -  

Edito : En guise de présentation sommaire

En ces temps de "consensus généralisé", où le seul fait d'avoir pu s'exprimer à chacun son tour dans une discussion porte déjà le nom (usurpé et prétentieux) de "débat démocratique", quelques personnes intellectuellement résolues à agir contre cet état de fait, ont décidé de se donner les moyens indispensables à remettre au goût du jour, la virulence verbale et intellectuelle, dans le sens d'une critique radicale et motivée de l'"hyper-démocratie" ambiante. Ces personnes au nombre desquelles on retrouve au moins un membre co-fondateur du groupe activiste artistique OBSCURESCENCE, mais aussi une historienne de l'art et un philosophe, ne forment cependant, en tant que "comité de rédaction" du COLLIMATEUR que la partie émergente d'un mouvement qui ne s'interdit par avance aucune voie de recherche, ni certainement d'action pratique. Le ton du COLLIMATEUR sera à ce titre, délibérément non retenu quant à l'invective tous azimuts, mais néanmoins très structuré dans la critique : Il ne s'agit pas de mettre sur pied une feuille de défoulement pour adolescents mal remis de leurs révoltes pré-pubères, mais bien de monter un périodique de critique politique (au sens large !) et artistique radicale, faisant la part belle à une analyse intellectuelle construite sur l'engagement, dans des domaines aussi vastes que l'art contemporain, le cinéma, les médias, la philosophie, la sociologie...
En un mot, donc : Le Politique.

On l'aura compris, un périodique tel que le COLLIMATEUR, outre qu'il refuse une vulgarisation facile des thèmes de réflexion qu'il aborde (pour ça, il y a les magazines de la presse "people" et ils sont légion), vise à redonner un espace possible de contestation - voire de subversion - à une opposition intellectuelle et artistique motivée, tant à l'encontre d'un système de valeurs strictement spectaculaire, qu'à l'encontre d'une clique intellectualiste, au mieux passive ou mitigée, et au pire, carrément collaborationniste. C'est dans cette optique de remise au goût du jour du débat démocratique à bâtons rompus et de l'invective salutaire qui le structure, que le COLLIMATEUR se constitue essentiellement autour du support papier, en tant que vecteur historique des idées et des formes de la contestation et de l'Art, via l'affiche, le tract, le livre, etc.
Pour autant, il ne saurait être question de négliger le support numérique et informatique que constitue désormais Internet, non seulement comme point de contact aisé pour le dialogue actif, mais également comme base opérationnelle offrant sans cesse de nouveaux liens par essence transfrontaliers et certainement transculturels. Notre présence en ces espaces est donc d'ores et déjà assurée, par le biais du mail, primordialement ; par le biais de site(s) web, ultérieurement.
Enfin, quant à notre diffusion en des lieux plus physiques, on nous trouve en Belgique, en vente dans diverses librairies et espaces artistiques et à disponibilité dans plusieurs cafés et brasseries de trois villes, dont Bruxelles, principalement (liste exhaustive en fin de numéro). Quant à l'étranger, outre des prospections en cours vers la France, nous serons dans un premier temps, représentés à Montréal.
Nous entendons bien agir continuellement dans le sens d'une ouverture sans cesse grandissante à d'autres points de vue par le biais de leurs expressions intellectuelles et artistiques respectives, bien au-delà donc - mais le contraire serait imbécile - des limites étriquées de l'esprit flamando-wallono-belge (qui en est même venu à détester son propre nombril !), en ouvrant nos pages à nos voisins directs que sont indéniablement les cultures des Mondes arabe et africain. Nous pensons qu'il y a là non seulement nécessité profonde, mais urgence par surcroît, en ces temps fantasmatiques de pseudo-choc des civilisations !

A dire enfin que nous n'avons pas les "visées larges" pour rien : Nos cibles n'ont d'ores et déjà qu'à se le tenir pour dit en s'assurant absolument que leur tour viendra tôt ou tard, de n'être point oubliées dans nos comptes.

Le comité de rédaction

Alain VAN HAVERBEKE
Gabriel DUPRET
Annabelle DUPRET
04.2003

collimateur (archives) - version 2.0     mise à jour : 21-03-07 krimineilzat productions 2006